Actualités

Visites à la carte

En 2017, la Bibliothèque diocésaine d’Orléans met en place les  » visites à la carte « …

A 2, à 3, 5 venez découvrir cette bibliothèque unique.
Spécialisée en sciences religieuses, histoire et philosophie dans un beau lieu d’Orléans.

 

Réouverture de la Bibliothèque Religieuse Gâtinaise (antenne montargoise de la Bibliothèque Diocésaine)

A partir du 1er décembre 2016

Nouveau mode de fonctionnement

Les emprunts se feront :

1- Soit par commande par mail à l’adresse bibliogatinaise@gmail.com selon le mode d’emploi que vous trouverez ci-dessous

2- soit par rendez-vous sur place pour la consultation. Pour prendre ce rendez-vous vous pouvez contacter la bibliothèque soit par l’accueil du presbytère de Montargis (02 38 85 27 43)

En cliquand « ici » téléchargez les livres disponibles à la bibliothèque gâtinaise (fichier à jour du 25/11/2016). Faites une recherche par mot-clé en tapant « Ctrl+f »

Ce fichier est également disponible en version papier chez les soeurs des campagnes (Lombreuil et Ladon)

Il est également possible de faire venir des livres de la bibliothèque diocésaine d’Orléans sur simple demande (bibliotheque.cerc@orange.fr) en consultant le catalogue en ligne.


connaissez-vous-la-bib


interface-bibenpoche-169x300BibEnPoche l’application mobile de votre bibliothèque

Modeste révolution dans notre bibliothèque, une appli mobile voit le jour à titre d’essai jusqu’au 31 mars 2017.

Toute nouvelle application mobile développée par Decalog, BibEnPoche donne accès aux lecteurs d’un réseau de bibliothèques à ses services en ligne : recherche fédérée, ressources numériques, avis des lecteurs, réservations, géolocalisation, espace personnel, actualité des bibliothèques, etc.
Disponible sur IOS (Apple) ou Android, BibEnPoche sera disponible depuis les magasins en ligne, AppStore ou GooglePlay.

Très simple d’utilisation, BibEnPoche est aussi un moyen d’échanger avec les bibliothécaires et de consulter l’historique de son compte. La fonctionnalité de géolocalisation permet de guider l’usager vers la bibliothèque la plus proche disposant de l’exemplaire recherché. L’usager peut également scanner le code-barres du document pour voir directement s’il est présent dans la bibliothèque et par exemple le réserver.

A la fin de l’année, l’application sera évaluée et nous ferons remonter les remarques au fournisseur du logiciel pour une mise à jour et une version officielle.

D’ici là, je ne peux que vous encourager à télécharger BibEnPoche. Vous aurez besoin pour vous connecter de votre identifiant et mot de passe. Pour cela deux solutions :

  • les générer à partir de votre compte lecteur depuis votre navigateur habituel (votre identifiant est votre adresse mail)
  • nous en faire la demande par mail (bibliotheque.cerc@orange.fr) et je vous les communiquerais par retour.

Bonne utilisation, bonne recherche,

 


Les chiffres de la Bib’dio’ pour 2015-2016

950 livres prêtés

155 abonnés actifs

3000 livres entrés dont 200 (presque) en nouveautés

45 abonnements renouvelés (périodiques)

1 bibliothèque à Montargis

1 Pierre Lombard restauré

1000 petites fiches papier pour le catalogue

4 heures littéraires à la Résidence Valois

2 braderies au séminaire

300 dosette de café senseo

10 bénévoles

des centaines de kilos transportés

1 fond St Jean terminé de cataloguer

10 héritages de bibliothèques

Mais aussi  les kilomètres parcourus, les voyages chez le relieur pour des revues « longue conservation », les ouvrages rangés, désherbés, déplacés, nettoyés, …


Vie de Bib’ #1 Une braderie hors norme

A la bibliothèque, le séminaire est partie intégrante de notre travail : emprunts, retours, recherches, petites douceurs de Noël pour les pauses, etc. « Le séminariste » est connu et deux fois l’an, une braderie est faite uniquement pour les habitants de la maison, valeureux étudiants. En amont, nous avons trié la masse importante de livres et mis de côté des ouvrages pouvant leur servir pour leurs études et pour leur spiritualité.
Puis avec nos petites forces, nous avons remonté les nombreuses caisses de livres depuis la réserve Saint Jean, jusque dans la Salle A. « LA » salle de la braderie.
13350492_1239044692796042_7330345287199128703_o
Cette braderie est une véritable institution. Rebaptisée en « braderie Soudé », nous avertissons le public le matin même d’une braderie le midi à 13h30. Tradition oblige, les séminaristes ne sont pas au courant avant. Secret absolu. Nous classons les livres suivant les prix défiant toute concurrence car on le sait, par essence, le séminariste est pauvre. Aujourd’hui il y avait une collection complète des Cahiers Evangile, des Cogitatio Fidei, des VTB, un code de droit canonique etc.…. de quoi nourrir ces étudiants affamés de savoir.
13315490_1239045822795929_6448201963146423300_nAlors à 13h15, nous ne sommes plus au séminaire, nous sommes aux Galeries Lafayette un matin de soldes avant l’ouverture. Il y a le séminariste prévoyant qui est descendu avec son sac ou son carton vide et qui attend au plus près de la porte pour foncer vers les trésors enfin accessibles. Il y a le séminariste nonchalant, un peu en retard, qui vient un peu comme on va à un vide grenier en famille un dimanche après midi ; il y a celui qui a préparé toute sa petite monnaie en pièce rouge… oui, il y a les acharnés de la braderie, les mordus, les gloutons.
13346349_1239046319462546_8799447380940709340_o
A 13h29, le père Soudé fait son entrée dans le couloir sous les acclamations des gars impatients. Il se fraye difficilement un passage jusqu’à la porte, un peu bousculé même. Un tour de clef … deux… et la « meute » entre dans la salle avec toujours une crainte qu’ils emmènent le père Soudé dans ce raz de marée.
13323321_1239043526129492_3248971915174812227_o
Une demi-heure plus tard, il ne reste plus que quelques livres que personnes n’aura voulu.
Et ce rituel est le même, deux fois par an… depuis de nombreuses années.
Merci de faire durer ce plaisir inimitable !
Image1

PETRI LOMBAR, DE01 IMGP2723 RETOUR CHEZ LUI

Il y a quelques années, notre livre de Petri Lombar (Pierre Lombard) datant de 1537 quittait notre bibliothèque dans un état catastrophique pour des soins intensifs chez Bernadette. Couvert de colle à tel point qu’on ne voyait plus les chevrons ornant la couverture, dos arrachée, ficelles coupées, coins abimés… Bernadette, notre bénévole-soigneuse qui a passé avec succès il y a un an un CAP reliure et a fait une formation restauration livres ancien au Centre de Formation de restauration du Patrimoine Ecrit avec Olivier Maupin (http://oliviermaupin-cfrpe.blogspot.fr/…), a effectué cette restauration délicate.
 Le pape Benoit XVI dans une catéchèse de 2009 nous parle de Pierre Lombard, théologien du XIIe siècle :
Son chef-d’œuvre cependant est constitué des quatre livres des Sentences. Il s’agit de textes conçus et destinés à l’enseignement. Selon la méthode théologique en usage à cette époque, il fallait d’abord connaître, étudier et commenter la pensée des Pères de l’Église et d’autres écrivains considérés comme influents. Pierre recueillit donc une documentation très vaste, constituée principalement de l’enseignement des grands Pères latins, surtout de Saint Augustin, et ouverte à la contribution de théologiens de son époque. Il utilisa également entre autres une œuvre encyclopédique de théologie grecque, connue depuis peu en Occident : La foi orthodoxe, écrite par saint Jean Damascène. Le grand mérite de Pierre Lombard est d’avoir mis en ordre tous les documents, qu’il avait rassemblés et sélectionnés avec soin, d’une manière systématique et harmonieuse. En effet, une des caractéristiques de la théologie est d’organiser de manière unitaire et ordonnée le patrimoine de la foi. Il répartit par conséquent les sentences, c’est-à-dire les sources patristiques sur divers sujets, en quatre livres. Dans le premier livre, il s’agit de Dieu et du mystère trinitaire ; dans le second, de l’œuvre de la création, du péché et de la grâce; dans le troisième, du Mystère de l’Incarnation et de la Rédemption, avec un large exposé sur les vertus. Le quatrième livre est consacré aux sacrements et aux réalités dernières, celles de la vie éternelle, ou Novissimi. La vision d’ensemble qui s’en retire, inclut presque toutes les vérités de la foi catholique. Ce regard synthétique et la présentation claire, ordonnée, schématique et toujours cohérente, expliquent le succès extraordinaire des Sentences de Pierre Lombard. Elles permettaient un apprentissage sûr pour les étudiants, et un large espace d’approfondissement pour les maîtres, les enseignants qui s’en servaient. Un théologien franciscain, Alexandre de Hales, ayant vécu une génération après celle de Pierre, introduisit dans les Sentences une subdivision, qui en rendit la consultation et l’étude plus faciles. Même les plus grands théologiens du treizième siècle, Albert le Grand, Bonaventure de Bagnorea et Thomas d’Aquin, commencèrent leur activité académique en commentant les quatre livres des Sentences de Pierre Lombard, en les enrichissant par leurs réflexions. Le texte de Lombard fut le livre en usage dans toutes les écoles de théologie, jusqu’au XVIe siècle.
Voici donc l’état du livre tel que nous l’avions.
Petri_1
S’en est suivi des soins intensifs : démonter, laver, coudre, greffer, cirer
Petri_2
Le voici après son passage aux soins intensifs et restauration complète
Petri_3
Bravo et merci à Bernadette pour ce travail magnifique, une merveille à contempler qui sera présentée lors d’une exposition future, c’est certain.
barre
illustration-bienvenue-en-enfer-petite-histoire-de-la-censure_1-1439977025
L’ENFER, INFERNUM !
S’il est une curiosité commune à bien des bibliothèques, c’est l’enfer. Terme d’autant plus “étrange” quand il s’agit d’une bibliothèque diocésaine qui fut celle du séminaire.
Notre “enfer” a disparu vers les années 1980. Quoi de plus attrayant que des rayons fermés par une grille de fer mais surtout, les critères de l’enfer étaient obsolètes d’autant plus que nous ouvrions notre bibliothèque au public. L’enfer a donc explosé (réjouissant) et les livres se sont retrouvés parsemés ici ou là dans le fonds saint Jean. On peut encore apercevoir les charnières où étaient fixées les grilles de l’enfer ainsi que le petit panneau surmontant ces rayonnages.
enfer
Aussi, depuis quelques années, nous nous attelons au catalogage des livres du fonds saint Jean et bien que n’ayant pas connu cet endroit fermé, je suis assez émerveillée quand je tombe sur un “enferien”. Et c’était le cas aujourd’hui. Bien heureusement (et merci chers anciens bibliothécaires), ces livres étaient marqués d’une manière bien spéciale : une petite étoile noire.
Aujourd’hui, en 2015, il faudrait se replonger dans la psychologie du 19e pour comprendre pourquoi ces livres furent mis à l’index (surtout dans notre fonds spécifique). Aussi j’ai le rêve un jour, une fois que nous les aurons tous repérés, de faire une étude et pourquoi pas une exposition sur ces livres mis à l’index.
Voici donc aujourd’hui, la série incriminée :
enfer2

UNE HEURE LITTÉRAIRE A LA RÉSIDENCE VALOIS
IMG_20151217_112202
Tous les deux mois nous allons faire une heure littéraire à la résidence Valois, EPHAD de la ville d’Orléans. Il est important pour nous de nous déplacer vers l’autre, vers celui qui n’a plus rien et même vers celui qui ne peut plus lire parce que ses yeux l’ont abandonné.
Nous présentons quelques livres, lisons des passages qui nous ont plus, nous marchons au coup de coeur. Et puis à la sortie du livre du père évêque nous nous sommes dit que s’il pouvait venir présenter son livre à l’heure littéraire de décembre cela ferait un beau cadeau de Noël aux résidents (et à nous aussi)
C’était un jeudi de décembre. Un matin ensoleillé et l’accueil de jour où nous nous retrouvons habituellement avec les participants assidus était baigné de soleil. 15 personnes nous attendaient et Mgr Blaquart a pu nous parler de fraternité. Comment vivre la fraternité quand on est en fauteuil, dans une maison de retraite ? la réponse était évidente : un sourire, un bonjour…

Ornant ses propos de quelques passages de son livre, les yeux des résidents se sont allumés, ouverts, une écoute attentive et permanente. Un bon temps pour notre heure de Noël… une résidente qui ne parle jamais lui a dit en partant “à l’année prochaine”. Un premier miracle !

Image1


La bibliothèque gâtinaise antenne de la Bibliothèque du CERC s’installe à Montargis. Grâce à la volonté et aux courage de quelques personnes, celle ci peut voir le jour après des mois de préparation. 400 volumes sont à votre disposition au prêt ou en consultation au même condition que pour la Bibliothèque diocésaine. La possibilité également de pouvoir consulter sur place le catalogue et de commander des livres en provenance d’Orléans qui seront livrés à Montargis. La permanence sera assurée tous les 15 jours, la première aura lieu le 6 novembre de 15h à 18h, mais d’ores et déjà, nous vous invitons à la porte ouverte le samedi 10 octobre, au presbytère de Montargis (22 rue Triqueti) de 9h à 12h. Venez nous rencontrer et découvrir ce lieu qui ne demande qu’à vivre.

Vous pouvez contacter directement la bibliothèque gâtinaise au courriel suivant : antennecerc.montargis@gmail.com

Montargis


La rentrée 2015 s’annonce riche en évènements pour la bibliothèque ! Une affluence notoire a pu nous visiter lors des Journées du Patrimoine et découvrir notre bibliothèque. Le beau temps à permis la promenade dans le jardin du séminaire, deux journées riche en rencontres et découvertes.

expo


Eté 2015 !!

20150604_105744Bientôt l’été un temps privilégié pour faire le plein de lecture, à la maison, en vacances… Profitez de ce temps pour venir à la bibliothèque qui restera ouverte jusqu’au 16 juillet et rouvrira ses porte début septembre. Du 2 au 16 juillet « Lisez au jardin », venez profiter et lire à l’ombre des arbres sur la terrasse surplombant la Loire, un après-midi hors du temps à la bibliothèque

Vous vous lancez dans la formation diocésaine et vous voulez profiter de l’été pour vous mettre dans le bain, une bibliographie sur le Credo, conseillée en première année, est à votre disposition.

Vous avez manqué les nouvelles parutions de cette année 2015 ? pas de problème, celles-ci combleront vos vacances. Quelques témoignages : Celui qui n’a jamais péché du frère Jean-Philippe, En chemin vers Rome d’Edouard Cortès, Ceux du 11e étage d’Amaury Guillem, mais aussi le remarquable livre de Yann Raison du Clauziou Qui sont les cathos aujourd’hui. Si vous aimez le Moyen-Age, vous serez comblés par deux ouvrages édités par le CNRS Les combats de l’Eglise au Moyen Age et Les hérétiques au Moyen-Age.

Notons en cette année 2015 le 5e centenaire de la naissance de Thérèse d’Avila. Pourquoi ne pas apprivoiser et découvrir cette sainte fondatrice du Carmel. Les livres foisonnent sur ce thème et les nouvelles acquisitions ont été faites dans ce sens.

L’équipe de la bibliothèque sera heureuse de vous conseiller sur un choix de lecture suivant vos goûts et vos humeurs.

Enfin, laissez vous surprendre et à partir du 15 juin empruntez un « sac surprise » sur un thème défini, 3 ouvrages sélectionnés pour vous au gré de nos découvertes et coups de coeur !

1,2,3 partez c’est l’été.

 

 


En mars 2015, presque deux ans après notre sinistre dans le fonds ancien, l’entreprise Paraxilocentre installe chez nous une Ventilation Positive Hydrorégulée. L’humidité est notre principal souci dans cette réserve Saint Jean. Les livres sont ici depuis fort longtemps et le lieu n’est pas forcément adapté à une bibliothèque, cependant, c’est ici qu’ils sont. Nous employons toute notre énergie à faire que ce lieu soit le plus propice possible à une bonne conservation. Cette ventilation devrait permettre de réguler l’humidité par un système de soufflerie, d’air chaud pulsé. Cela peut s’apparenter, en gros, au système du séchoir à cheveux nous a dit Paraxilocentre (et c’est vrai que ça s’éclaire). Gageons que ce nouveau système pourra nous garantir une meilleur hygrométrie. Nous étudions maintenant la possible acquisition de sondes performantes pour contrôler l’humidité… à suivre donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.